Les Saintes, un écrin de quiétude...

Publié le par Anso & Stéphane

7 heures du Mat, il est grand temps de quitter Vieux Habitants pour nous rendre à Trois Rivières... Heureusement, il y a moins de circulation que la veille, quand on est allé à la souffrière! On arrive et prenons le bateau de neuf heures. La traversée prend à peine 40 minutes : une chance, si cela avait pris plus de temps Stéphane aurait eu le ventre en vrac : la mer était relativement agitée! L'arrivée aux Staintes est superbe, on arrive sur une baie avec, au centre, le bourg du village aux innombrables toits roses/ rouges : tout est harmonie. A droite, un mini pain de sucre, on se croirait presque au Brésil! Nous débarquons, et nous installons direct à la pension "chez Zette"  pour profiter au plus vite de cette île aux mille merveilles. Tout d'abord, on se rend à la plage de Pompierre, et là, je peux dire qu'est c'est l'une des plus belles plages que je n'ai jamais vue! On lit dans notre guide qu'est c'est un super coin pour explorer les poissons au tuba et nous comme deux débiles, on a laissé notre attirail à la pension : c'est malin. C'est pas grave, on profite de la beauté sur-marine quand même et des gros iguanes à l'orée de la plage. Après ce petit moment de détente, on se retrouve dans un resto où on se régale avec un gratin de Christophines et autres délices créoles. Après ce bon repas, on est fin prêts pour repartir à la découverte d'une autre plage et de monter jusqu'au Fort Napoléon - par contre, on y sera trop tard et on ne pourra malheureusement pas visiter l'intérieur. A la fin de cette dure journée, un apéro réparateur est le bienvenu! En ce qui me concerne, celui de chez Cécile était tout à fait à mon goût bien que costaud (si j'en avais pris deux, je n'aurais sans doute pas pu rentrer droit, déjà que là c'était limite mais moins pire qu'au Pérou pour ceux qui connaissent l'histoire!).

Notre deuxième journée aux Saintes sera marquée par une fantastique plongée au site de La Vierge. Dans un dédale de falaises nous découvrons des poissons aux mille couleurs : un régale pour les yeux. On profite de la fin de notre journée pour nous rendre à la plage du Pain de Sucre qui sera pour nous l'un des meilleurs spot de snorkelling de nos vacances. Déjà l'heure de repartir, c'est clair, on y retournera un jour.

Publié dans guadeloupe2006

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article